Hacked By Yuriz MA


Situé à Bormes-les-Mimosas, ce jardin bénéficie d’un climat doux, d’une vue incomparable sur le port. La plantation de nombreux végétaux de l’hémisphère sud donne une profusion de fleurs au printemps.

Un terrain difficile

Choisi pour la vue, ce flanc de colline très pentu ne se prêtait pas, à priori, à l’établissement d’un beau jardin.

Plusieurs tonnes de terre de remblai ont été nécessaires à la construction de la maison. La butte est soutenue à sa base par un solide mur recouvert de pierres de Bormes.

JPEG - 78.2 ko
Mur de soutien du bas.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 92.1 ko
Mini-terrasses en rondins de bois.
Cliquez pour agrandir

Au départ, tout le terrain était envahi par des mimosas d’hiver très drageonnants. Ils ont été coupés jusqu’à la racine pour éviter leur repousse.

Sur la butte à forte pente, des mini-terrasses stabilisées par des rondins de bois ont permis de contenir la terre, et de ménager des niveaux intermédiaires plats, propices à la circulation, à la plantation, sans oublier l’entretien.

JPEG - 74.5 ko
Rondins et fers à béton : simple.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 110.7 ko
Chemin entre les niveaux.
Cliquez pour agrandir

Aujourd’hui, le résultat est très concluant. Les arbres et arbustes ont bien poussé, quelquefois trop. Des tailles régulières maintiennent un ensemble cohérent.

JPEG - 108.2 ko
Spot rouge en mars : Photinia.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 74.5 ko
Pittosporum taillé devant la terrasse.
Cliquez pour agrandir

Des végétaux bien choisis

La difficulté de faire pousser quoique ce soit sous les mimosas qui ceinturent le jardin, la pauvreté de la terre en certains endroits où la roche affleure, la volonté de ne pas trop dépenser en eau d’arrosage, sont des raisons qui justifient le choix d’espèces africaines et australiennes, très bien adaptées à ces conditions et au climat.

JPEG - 83.3 ko
Succulentes contre la roche à nue.
Cliquez pour agrandir

La jardinière des lieux s’est passionnée pour les plantes grasses et les cactées. Les aloès permettent ainsi d’avoir des floraisons exotiques en plein hiver.

Tandis que les ficoïdes (Mésembryanthémacées) explosent en tapis de couleurs vives au début du printemps.

Le jardin en images

Le village de Bormes, perché sur sa colline, est un des plus beaux et des plus fleuris de France. La montée vers le vieux centre, qui se visite à pied, donne le ton, par des plantations de végétaux exotiques.

En hiver, les mimosas, plantés en de très nombreuses espèces, sont le symbole de la ville.

JPEG - 73.6 ko
Le vieux Bormes-les-Mimosas.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 62.7 ko
Acacia longifolia : mimosa chenille.
Cliquez pour agrandir

Le jardin privé que nous visitons est situé sur une autre colline. De la maison, la vue est incomparable sur toute la ville basse et le port.

JPEG - 32.9 ko
Vue depuis la piscine à débordement.

Des mimosas d’hiver ont été conservés pour ceinturer le terrain. Ils sont régulièrement taillés.

Une évidence s’est imposée d’elle-même : utiliser des plantes succulentes sous leur couvert où rien ne pousse, en éliminant toutes les branches basses.

JPEG - 82.3 ko
Succulentes sous les mimosas d’hiver.
Cliquez pour agrandir

Derrière la maison, la roche à nue est également un support difficile pour des plantes trop exigeantes. Ici encore, aloès, crassulas, sedums, échevérias, kalanchoés et autres plantes grasses sont une excellente solution, en offrant des fleurs extraordinaires en plein hiver.

JPEG - 78 ko
Aloe arborescent.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 70.8 ko
Détail de l’inflorescence.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 63.4 ko
Aloe ciliaris.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 52.6 ko
Détail de l’inflorescence.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 81.8 ko
Aloe marlothii.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 10.3 ko
Détail de l’inflorescence.

JPEG - 98 ko
Kalanchoe fedtschenkoi en mars.

JPEG - 44.6 ko
Succulente : Echeveria.
Cliquez pour agrandir

Les grévilléas sont aussi des plantes intéressantes, formant des arbres, ou des haies persistantes, avec des floraisons précoces.

JPEG - 68.5 ko
Grevillea sp.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 104.9 ko
Grevillea robusta.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 92 ko
Grevillea juniperina en haie.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 104.3 ko
Grevillea juniperina : inflorescence.
Cliquez pour agrandir

Autre arbuste très décoratif, par sa floraison colorée, précoce, et sa résistance au climat sec et chaud : le leptospermum ou fausse myrte, qui existe en de nombreux coloris.

JPEG - 106.1 ko
Leptospermum (fausse myrte).
Cliquez pour agrandir

JPEG - 61.3 ko
Leptospermum : détail d’une fleur.
Cliquez pour agrandir

Au détour des petites allées, on découvre d’autres arbustes :

JPEG - 46.7 ko
Carissa : prune du Natal.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 96.7 ko
Détail des fruits.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 102.8 ko
Cestrum aurantiacum déjà en fleurs.
Clqiuez pour agrandir

JPEG - 43 ko
Cestrum : détail des fleurs.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 105 ko
Lavandula dentata ou hispanica.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 50.2 ko
Lavande dite "anglaise" à longue floraison.
Cliquez pour agrandir

Les stars du début du printemps sont, sans contestation possible, les dimorphothécas et les ficoïdes, dont les fleurs s’ouvrent aux premiers rayons du soleil.

JPEG - 107 ko
Dimorphothécas : belles africaines.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 72.6 ko
Cliquez pour agrandir

JPEG - 55.7 ko
Cliquez pour agrandir

JPEG - 7.8 ko

JPEG - 111.6 ko
Cliquez pour agrandir

JPEG - 106.6 ko
Cliquez pour agrandir

JPEG - 94.3 ko
Ficoïdes en mélange.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 65.8 ko
Cliquez pour agrandir

JPEG - 109.5 ko
Cliquez pour agrandir

JPEG - 99.4 ko
Cliquez pour agrandir

JPEG - 92.2 ko
Cliquez pour agrandir

Cette visite est la preuve qu’un jardin intéressant est toujours possible, même sur un terrain difficile. Certes la douceur du climat, renforcée par cette position ensoleillée à flanc de colline, facilite beaucoup les choses. Mais c’est surtout la volonté qui est importante, et l’intelligence de savoir utiliser des plantes adaptées aux conditions du milieu. Celles-ci se chargent d’ailleurs de faire le choix à votre place, les plantes inadaptées disparaissent vite. Les propriétaires, en retraite dans le Var après avoir vécu en Normandie, en on fait l’expérience.

En savoir plus sur les succulentes
- Association Internationale des Amateurs de Plantes Succulentes
www.aiaips.org. Adresses des délégations régionales, revue Succulentes, vente de graines, boutique, webcam.
- Au cactus Francophone
www.cactuspro.com. Cactus et plantes succulentes : informations très complètes sur les producteurs, les associations, les événements, des conseils de culture, un forum, des petites annonces, des centaines de photos, CactusBase, une encyclopédie. LE site de référence en France, traduit en 13 langues.

Portfolio

Carissa : prune du Natal.