Hacked By Yuriz MA


Ce micocoulier, malgré sa vitesse de croissance assez lente, forme un très bel arbre d’ombrage très présent dans certaines régions du sud de la France. Il a une très longue durée de vie.

JPEG - 136.7 ko
Celtis australis, le micocoulier de Provence.
Cliquer pour agrandir

- Noms français : Micocoulier de Provence.

- Famille : Cannabacées.

- Origine : Europe du sud.

- Type : Arbre. Son écorce est grise et lisse.

- Rusticité : Très bonne résistance jusqu’à -15/-20°C. Le Celtis occidentalis est plus sensible au froid (-12°C).

- Hauteur : Le micocoulier de Provence atteint une vingtaine de m de hauteur, en formant une cime étalée arrondie. Le tronc peut faire jusqu’à 1 m de diamètre, en présentant une base élargie avec l’âge.

C’est un très bel arbre d’ombrage ou d’alignement pour les rues. Il a été négligé au profit du platane de croissance plus rapide mais sensible à une maladie mortelle, ce qui peut remettre le micocoulier au goût du jour.

- Feuillage : Petites feuilles ovales caduques, vert pâle, dentées sur les bords et rugueuses sur le dessus.

JPEG - 74.2 ko
Celtis australis, détail du feuillage.
Cliquer pour agrandir

- Floraison : Insignifiante au printemps, suivie de petits fruits charnus (drupes) de la taille d’une petite olive.

- Exposition : Soleil ou mi-ombre.

- Plantation/Sol/Rempotage : Tout sol profond bien drainé. Le micocoulier pousse en sol calcaire.

JPEG - 14 ko
Celtis australis, détail du fruit.

JPEG - 16.1 ko
Celtis australis, détail d’une feuille.

- Arrosage/Engrais : Résiste bien au sec, mais un arrosage en été activera sa croissance. Le micocoulier a une très longue durée de vie jusqu’à 500 ans.

- Insectes et maladies : Rien de particulier.

- Taille : Cet arbre, comme de nombreux arbres d’ombrage, peut faire l’objet de tailles régulières en hiver pour limiter son développement ou pour équilibrer sa structure.

- Utilisations : Ombrage, alignement. Le bois du micocoulier de Provence ayant la propriété de plier sans se rompre, il était traditionnellement utilisé pour la fabrication de manche à outil, de canne, de cravache, de fourche.