Hacked By Yuriz MA


Un bel arbre de faible encombrement pour les régions douces, qui résiste en climat chaud et sec l’été.

JPEG - 265.6 ko
Parkinsonia aculeata, un petit arbre au port léger.
Cliquez pour agrandir

- Noms français : Epine de Jérusalem.

- Famille : Fabacées (légumineuses).

- Origine : Régions semi-arides des amériques.

- Type : Arbre. Le tronc et les rameaux ont la particularité de rester verts chez les arbres encore jeunes. Les noeuds sont munis de deux épines.

- Rusticité : Résiste jusqu’à -7°C, à réserver pour les régions les plus douces.

- Hauteur : 5 à 8 m de hauteur. Le port est léger et pleureur, la croissance est rapide. Le parkinsonia dispense une ombre légère.

- Feuillage : Très fines feuilles composées semi-persistantes selon la température en hiver, dont le rachis se termine par une épine.

- Floraison : Du printemps à l’automne, l’arbre se couvre de fleurs jaune vif marquées d’orange, regroupées en grappes lâches. Elles sont suivies de fruits en gousse.

JPEG - 274 ko
Parkinsonia aculeata, détail d’une fleur.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 29.9 ko
Détail des épines.

- Exposition : Plein soleil.

- Plantation/Sol/Rempotage : A planter dans tout sol bien drainé. L’arbre résiste bien au sec, même en perdant des feuilles en cas de sécheresse prolongée. L’activité chlorophyllienne est maintenue grâce au bois qui reste vert, cette particularité explique la résistance en zones désertiques.

- Arrosage/Engrais : Rien en particulier.

- Insectes et maladies : Rien en particulier.

JPEG - 340.3 ko
Parkinsonia aculeata en fleur en juillet.
Cliquez pour agrandir

- Taille : Cet arbre ne demande aucune taille, si ce n’est pour éliminer quelques branches gênantes.

- Utilisations : En isolé, en arbre d’alignement. Le parkinsonia a servi à revégétaliser des régions désertifiées d’Afrique et du Pakistan. En Australie, il est devenue une espèce considérée comme invasive dans les Territoires du Nord.